Jean Pierre Ratier, auteur photographe lillois autodidacte d’une quarantaine d’année.

Nous pouvons interpréter sa vision de la création artistique à un outil de cristallisation : d’un moment ou d’un ressenti et de partage. En plus de la recherche de l’esthétisme, l’art est pour lui un moyen de communication et d’échange d’idée, de culture, de beauté et de tout éléments dont on le nourrit, sans oublier une évasion de l’esprit.

Créateur visuel, la photographie est son mode d’expression, sa manière de retranscrire le monde.

Nous parlons ici de création visuelle en gardant à l’esprit que la vue est notre principal sens; un sens constamment bombardé d’informations : affichages, télévision, publicités etc …

Heureusement notre regard peut également se nourrir d’autres sujets venant de l’art : peintures, dessins, photos, films mais également de notre environnement : paysages urbains ou naturels.

Il se peut que l’envie nous prenne de répondre à ces messages visuels, d’en créer à notre tour. De spectateur du monde, la création artistique nous permet alors d’en devenir acteur.

Quelles influences artistiques orientent sa création? De grands courants photographiques tel que la photographie humaniste, le documentaire ou photojournalisme, la photographie urbaine ou de paysage et de nature sans oublier les courants picturaux : le minimalisme, l’abstrait, l’impressionnisme et le symbolisme.

La cartographie créatrice de Jean Pierre Ratier ne serait pas complète sans parler de ses points cardinaux photographiques, au nombre de 4 comme sur une boussole :

Une photo concrète, presque objective, pour mettre en avant la nature et les paysages qui nous entourent. Une forme de conservation par l’image en espérant qu’elle suscite des vocations de protection tout simplement !

Une photo plus réfléchie qui s’ancre dans le questionnement du monde et de ces évolutions, dans une société qui ne prend plus de recul sur sa marche, sur le sens de sa course.

Une photo de l’émotion qui fait la part belle au ressenti, à la rêverie, au tâtonnement, aux coups de cœur et à l’éveil des sentiments.

Une photo pleine d’aspiration et de quête de sens esthétique ou spirituel, qui se libère plus ou moins, selon les envies, du monde réel et de ses conventions et contraintes.

C’est comme cela que ce photographe vit sa passion, en plus d’observer ce monde, de le ressentir, il le transforme pour en offrir de nouveaux. Partager ses « univers photos » ainsi créés est son objectif.

Le souhait exprimé dans ces travaux est d’offrir une pause ou un voyage hors du cadre habituel de vie, de donner la possibilité de voir un petit bout du monde différemment.

N.Dilloard